ASSOCIATION SPORTIVE DE TRONGET : site officiel du club de foot de TRONGET - footeo

L'équipe Magazine

1 décembre 2008 - 00:00

L'AST, NOUVEAU DAUPHIN DE SA POULE & TOUS LES CHEMINS MENENT A BEAUNE.

Equipe A - L'AST, NOUVEAU DAUPHIN DE SA POULE...

Résumé match

Ce week-end, les trongétois recevait l'équipe de Cérilly. Une équipe qui restait sur un nul et une victoire, alors que les jaunes et noirs restait sur une défaite, amer, contre Yzeure. La team de Sylvain Ribier a confirmé que c'était bien un accident en les battant 4 à 1.

Le discours d'avant-match a été clair, 4 points et soigner au maximum la différence de buts. Il y avait 2 ans que nous n'avions pas rencontré cette équipe de Cérilly, donc pour nous c'était le flou le plus total. Nous ne savions pas sur quoi nous allions tomber. L'équipe trongétoise était la même que d'habitude avec un renfort défensif du nom d'Olivier Blondin et le retour de Sylvain, après son opération de l'appendicite. Le coach a gardé sur le banc Mr le Maire et Sylvain, pour apporter un peu de dynamisme au milieu et en défense. La fraîcheur était au rendez-vous et la pluie vint ajouter son grain de sel peu de temps après que l'arbitre ait lancé le début des hostilités. Les premiers duels ont annoncé la couleur. Des duels virils, des vrais, qui montraient bien que les deux équipes avaient la même intention. Les attaques se multipliaient des 2 côtés mais le score restait vierge. Nous savions que celui qui marquerai le premier avait une option sur la victoire. L'arbitre n'arrêtait pas de siffler et de rappeler à l'ordre les fautifs. Vu le nombre de coup-francs, il était évident qu'une des 2 équipes marquerait. Et cette équipe c'est nous. PJ envoya le cuir des 35 mètres dans la surface sur la tête de Yan qui, en s'appliquant, trompa le portier des violets. 1 à 0 à la trentième. Une délivrance, qui nous a permis de jouer notre football. Plus vite, plus direct, les actions se multipliaient, ce qui rendait la tâche des défenseurs adverses délicate. 5 min après le but, sur une nouvelle contre-attaque, David lança Yan dans la profondeur, mais ce dernier oublia le ballon. Un vrai vélocipède. L'arbitre siffla la fin du premier acte, avec un minime avantage en notre faveur.
Acte 2, nous savions qu'ils allaient être remonté comme des pendules, et que le premier quart d'heure serai délicat pour nous. Nous avons laissé passé l'orage, et jouions tout les ballons, même les plus anodins. Prenez PJ, par exemple, il fit un pressing sur le gardien suite à une passe en retrait, mais ce dernier a voulu faire tourner PJ en bourrique, mais c'est bien mal le connaitre, puisque l'attaquant trongétois sortit vainqueur du duel et plaça le ballon dans les filets. Eh ouais, ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace. 2 à 0, quel soulagement. Nous avons levé le pieds, chose à ne pas faire contre Cérilly, puisque peu de temps après, ils viennent réduire le score sur un nouveau coup-franc plein axe. Notre dernier rempart était masqué et n'a pas vu le ballon arriver. 2 à 1, les affaires se compliquent. Pas tant que ça en fait, car sur un débordement de David côté gauche, balle aux pieds, il centra à hauteur des 18 mètres, merde PJ était trop court pour la reprendre de la tête, mais c'était sans compter sur le pied gauche d'Alex. Oui oui Alex, qui d'une demi-volée envoya le ballon dans le petit filet. 3 à 1, nous respirions à nouveau. Les organismes étaient de plus en plus fatigués et l'arbitre ne cessait de siffler. Nous étions quand même plus conquérant, et David une nouvelle fois, du côté droit par contre, centra pour le pied droit de PJ, qui crucifia, pour la quatrième fois de la soirée, le portier de l'équipe de Tronçais. La messe était dite.

Le mot du capitaine : "c'est sûr Yzeure était un accident, nous retrouvons notre confiance du fait que nous avons marqué 7 fois sur les deux derniers matchs. Nous avons une équipe qui ne baisse pas les bras et qui est consciente de ses capacités. Creuzier et Avermes sont nos deux prochains matchs avant la trêve. Alors voilà, je lance un défi aux gars : être champion d'automne. Messieurs, à nous de jouer."

Yan, dans l'équipe magazine du 02 décembre 2008.

Equipe B - Tous les chemins mènent à Beaune.

Résumé match 

Dimanche après-midi, l'équipe B a effectué son plus court déplacement de la saison à Beaune d'Allier où les attendaient d' autres jaunes et noirs qui une fois n' est pas coutume ont joué en bleu. Des conditions de jeu pas faciles en raison du vent notamment mais qui n' ont pas empêché l'AST de s' imposer. Dans un stade qui accueillera peut-être un match de l'euro 2016 si il se déroule en France, une seule question obsédait les observateurs: est-ce que le "serial buteur" Romain allait continuer sa monstrueuse série de buts enfilés les uns après les autres, semaine après semaine? Des observateurs de la Juve, du Real et même de Cluj étaient annoncés pour voir à l' oeuvre le phénomène qui restera finalement muet. En fait l' homme du match sera le toujours jeune "pépé" qui avec son doublé a permis de ramener les quatre points du côté de Tronget. Signalons que le doublé a été réalisé sous les yeux non pas de Samuel ETO'O en route vers Rennes mais de PJ qui la veille avait lui aussi scoré deux fois. Avec l' appui du vent pour débuter, les jaunards ont acculé les locaux sur leur but. Une tête sur la transversale de Olive, une multitude d' occasions laissait à penser que les buts allaient venir. "Pépé" sur un exploit personnel ouvrait le score puis après une sortie hasardeuse du gardien local, réalisait le doublé avant que Beaune ne réduise le score sur l' une de ses rares occasions. 2-1 à la mi-temps. Dans les vestiaires tout le monde a longtemps espéré que le vin chaud allait être servi mais il n'est jamais venu. Cela nous aurait pourtant réchauffé un peu. Tant pis.

Pendant la pause le coach Patrick a procédé à un changement : il a mis un bonnet. XL-L ou bonnet M, seul Arnaud le sait puisque c'est le sien.

Obligé de défendre contre le vent, on s' attendait à souffrir en seconde période. En fait l' équipe a su gérer parfaitement la suite de la rencontre en laissant peu d' occasions à Beaune. Au contraire avec un peu plus de réussite Alrick, "pépé", olive et Félix auraient pu alourdir la marque. Tout le monde s' est bien battu pour conserver le résultat. Au final, plus rien ne sera marqué. Victoire logique de Tronget qui continue sa belle série puisque l' équipe est toujours invaincue depuis le début de la saison. Elle conserve sa deuxième place au classement derrière Charmes.

Après cette belle victoire, tout le monde pouvait rentrer chez soi, l'esprit libre pour regarder le grand match RENNES-PSG. Encore un grand moment de football! Bravo à nos supporters qui ont bravé le froid pour venir nous encourager. Ou se moquer. Un peu des deux sûrement!!!. RDV samedi soir contre Etroussat, l'une des deux dernières équipes à jouer avant la trêve des confiseurs

Phil dans "La peau d'un footeux magazine" du 02 décembr

Commentaires

LIENS UTILES