ASSOCIATION SPORTIVE DE TRONGET : site officiel du club de foot de TRONGET - footeo

Un dernier quart d'heure fou fou fou...

25 novembre 2008 - 00:00

Une semaine après son énorme désillusion contre Yzeure, l'AST a bien failli en connaitre une nouvelle ce week-end à Chevagnes en coupe d'Allier. Mené 2-0 à un quart d'heure de la fin, Tronget à réussi à arracher la victoire (2-3) dans le temps additionnel

Ce week-end, c'était coupe d'Allier pour l'AST. Pour une fois, la bande à Sylvain Ribier devait recevoir l'équipe de Chevagnes. Mais le ciel en a décidé autrement, en laissant s'abattre sur la commune une averse de neige de deux heures recouvrant le rectangle vert. Dame nature a revêtu son blanc manteau plus tôt que prévu. Le réchauffement de la planète ? Bref, il a fallu qu'on se rende dans le nord-est du département pour pouvoir jouer notre 32ème de finale. OOOOOUUUUUHHHHH......
Le temps n'était pas mieux là-haut, vent et pluie glaciale étaient au rendez-vous. Dans les vestiaires, le coach n'a pas hésité à nous rappeler que cette coupe était l'un des objectifs de cette année. Le message était bien passée, mais une fois sur le terrain, il en était tout autrement. Nous nous sommes fait cueillir à froid car au bout de 10 minutes nous comptions un retard de 2 buts. Toutes nos offensives étaient vaines. Les blancs et rouges étaient présent dans tous les duels, les gagnants à chaque fois. En gros, pendant la première mi-temps, nous étions des fantômes. Nous n'arrivions à rien, gardions aucun ballons. DES CHEVREUILS. A la pause, le coach nous a passé une branlée digne d'un GUY ROUX des mauvais jours.
De retour des vestiaires, c'était repartie de plus belle. Nous avons changé de formation, faisant sortir Chaub de la défense, et jouant en 6 avec le bûcheron, de retour de blessure et ayant besoin de temps de jeu. Alex et Yan ont joué plus haut, presque 3ème et 4ème attaquant avec PJ et David. Nous multiplions les assauts entre deux changement du coach, car il en a fait une bande, mais impossible de scorer. Le temps passait et pas moyens de leur mettre un genou à terre. Eux, n'agissaient qu'en contre, mais P'tit Guy, Ludo, Souris quand il n'était pas devant à la place de je ne sais plus qui, Mathieu en avaient décidé autrement. Et le dernier rempart aussi. L'AST était plus impliquée, moins timorée, mais produisait un sacré taux de déchet technique. Puis sur une énième attaque, à la 75ème environ, le bûcheron, à l'entrée des 18 à voulu envoyé un missile ( c'est pour qu'il est confiance en lui ) mais loupa sa frappe et fini en passe décisive pour Yan qui traînait dans la surface et ne laissa aucune, mais alors aucune chance au portier de Chevagnes. 2 à 1. Nous sentions un brin de fébrilité au sein de cette équipe et n'avons jamais baissé de rythme dans ce dernier quart d'heure, quant l'inévitable PJ, y alla de sa touche personnelle pour égaliser. 2 à 2 à la 85ème. OUF. Les acculant de plus en plus, les failles étaient de plus en plus énormes et David vint ajouter le 3ème but nous propulsant en 16ème de finale de coupe d'allier.OOOOOUUUUUAAAAAIIIIISSSSS.



Le championnat reprend ses droits ce week-end, nous recevons une équipe de Cérilly qui est en progression sur ses derniers matchs. Nous, nous restons sur une victoire et une défaite en championnat. Les 4 points sont impératifs si nous voulons rivaliser avec les têtes de séries de notre poule et montrer que la défaite à Yzeure sur ce score de 4 à 0, était un accident. Nos buteurs ont retrouvé confiance ce week-end en scorant une fois chacun. Des buts qui en appellent d'autres, j'espère...

Yan, dans l'équipe magazine du 24 novembre 2008.

Commentaires

LIENS UTILES