ASSOCIATION SPORTIVE DE TRONGET : site officiel du club de foot de TRONGET - footeo

Un match à ne pas perdre…. !

5 mars 2009 - 22:33

Après deux défaites successives contre Billy et Le Vernet, les Jaunes et Noirs n’avaient qu’un seul objectif : renouer avec la victoire !

En effet, sur ce mois de Mars, quatre matchs successifs (dont 1 en coupe) sont à domicile et contre des équipes du bas de classement.

 
Le message du Coach était ainsi clair : "ne pas se poser de question, jouer, gagner et se faire plaisir. Nous n’avons pas le droit à l’erreur si l’on veut continuer à viser les cinq premières places du championnat."

Le Coach a donc décidé d’avoir une équipe à vocation offensive avec notamment nos deux arrières latéraux (Souris et Fanfan) qui avaient pour objectif de prendre les couloirs et d’apporter leur soutien aux milieux.

 

Ce match était loin d’être gagné d’avance car Bellerive restait sur 2 victoires consécutives avec une équipe plus jeune et plus vive. A cela, notons qu’aucun arbitre officiel n’était prévu ce qui aurait pu avoir son importance.

 

20h00 : le coup d’envoi est donné et notons la première titularisation de Félix Raynaud dit « KI » aux avant-postes aux côtés de Sylvain Aumaître.

 

Après 15 minutes de jeu accroché, rapide, vif et physique, Tronget obtient un corner tiré au point de penalty et repoussé au deuxième poteau mais Fanfan suivant les instructions du Coach, s’impose et ouvre la marque par un plat du pied. Malheureusement, but refusé par l’arbitre central pour une « éventuelle » faute sur le gardien.

 

Mais l’équipe des Jaunes et Noirs a continué de pousser et à s’imposer physiquement avec un KI très présent mettant souvent en difficulté les défenseurs de Bellerive, avec un Sylvain Aumaître faisant preuve de gestes techniques déconcertant l’équipe adverse mais rien n’y faisait jusqu’à la blessure de Cyril Mercier dans un choc entre trois joueurs, l’obligeant à arrêter la partie. Ainsi, à la 25ème minute, sont entrés le TGV et PJ devant apporter leur vivacité.

 

Malheureusement, sur un rare coup franc de Bellerive, Christiano étant trop court pour la reprendre de la tête, l’attaquant en profite pour frapper au but. Certes, la transversale repousse le tir mais le ballon retombe sur la tête d’un joueur adverse qui ouvre alors la marque.

 

Tronget, piqué dans son orgueil et ainsi dès l’engagement, Twentysyl, le TGV et PJ décidèrent de remettre les comptes à zéro. Ainsi, sur une passe décisive en profondeur sur l’aile gauche du TGV (et oui…. !), PJ ne s’est pas posé de question et a laissé partir une frappe des 20 mètres directement en lulu laissant aucune chance au gardien.

Le ton était donné mais le score en restera là à la mi-temps.

 

Au retour des vestiaires, il était clair qu’il fallait marquer. Notons un gros travail des milieux mené par leur capitaine qui ne laissait rien passer. La charnière centrale faite de Christiano et de Chaub fut implacable. Certes, Christiano fut d’abord sanctionné d’un carton jaune pour jeu agressif mais à sa décharge l’arbitre était dépassé et avait oublié qu’il avait aussi le droit de sanctionner les joueurs de Bellerive. Souris, jouant très haut s’est imposé dans les airs et dans le jeu à terre jusqu’à même plaquer les joueurs adverses lui valant un carton jaune.

Mais, au final, un coup franc tiré par notre Chaub national tel un Juninho contre Barcelone, donne l’avantage aux Jaunes et Noirs.

 

Certes, soulagement mais le plus dur était à venir : conserver le score face à une équipe jouant à 12 (11 joueurs+1 arbitre central). Et oui, des fautes ont été sifflées sans savoir pourquoi valant même un carton jaune à notre TGV . La partie s’est donc terminée à 10 pour Tronget mais l’envie de gagner était trop forte malgré, encore, en fin de match (94ème minute), une sortie pour Tronget qui se transforme en corner pour Bellerive… ?

 

Rien y fait, Tronget s’impose 2 à 1 et veut continuer sur cette lancée.

 

 

L’EQUIPE MAGAZINE Suppléant du Numéro 7. (footx)

Commentaires

LIENS UTILES